Le point juridique Tous les articles

Location Airbnb & fiscalité

Déclaration revenu Airbnb, location saisonnières, taxe Airbnb

Il est venu le temps de votre déclaration de revenus annuelle et vous avez loué votre appartement sur Airbnb au cours de l’année, que devez vous faire ? Est-ce obligatoire de déclarer vos revenus Airbnb ?

Quelles sont mes obligations fiscales ? 

  • Déclaration de revenus

Les loueurs, propriétaires comme locataires, doivent intégrer les loyers encaissés dans leur déclaration de revenus. La loi de finances rectificative pour 2016 a clarifié les choses en la matière, en précisant que tous les loueurs relèvent du régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Les loueurs sont soumis au régime micro-BIC et bénéficient d’un abattement de 50% sur les recettes encaissées tant qu’elles ne dépassent pas 32.900 euros. Au-delà de ce seuil, le régime réel d’imposition (déduction des charges pour leur montant réel, sans abattement forfaitaire) s’applique. A noter que les meublés de tourisme, classés comme tel, font l’objet d’une fiscalité particulière, et notamment d’un abattement forfaitaire de 71% sur les loyers encaissés lorsqu’ils ne dépassent pas 82.200 euros par an.

A partir du 1er janvier 2017, les usagers de sites de location entre particuliers recevront un relevé de leurs revenus à déclarer des plateformes de location. Celui-ci prendra en compte les transactions enregistrées depuis le 1er juillet 2016.

Déclaration automatique dès 2019 : Dans le cadre de la loi de finances rectificative pour 2016, les députés ont voté la déclaration automatique des revenus des usagers par les plateformes de location de courte durée. Cette nouveauté entrera en vigueur en 2019 seulement : d’ici là, les loueurs restent seuls responsables de la déclaration de leurs revenus locatifs.

  • Cotisations sociales

Autre nouveauté issue de la loi de finances rectificative pour 2016 : le paiement de cotisations sociales pour certains loueurs. Dès lors que l’activité de location meublée de courte durée rapporte plus de 23.000 euros par an, l’usager doit ainsi s’affilier au régime social des indépendants (RSI) et verser des cotisations sociales. En-dessous de ce seuil, aucune démarche n’est à effectuer : les loueurs occasionnels ne sont donc pas concernés.

Par ailleurs, les loueurs dotés d’un statut professionnel, c’est-à-dire gagnant plus de 23.000 euros de recettes locatives annuelles, inscrits au registre du commerce et des sociétés en qualité de loueurs professionnels et qui enregistrent des recettes supérieures à leurs revenus professionnels, échappent également à cette nouveauté.

La loi prévoit un rôle pour les plateformes de location à cet égard. Elles pourront assister les loueurs dans leurs démarches, si ces derniers en font la demande.

Qu’ils doivent s’affilier au RSI ou au régime général, les loueurs pourront donner mandat aux plateformes à partir du 1er janvier 2018 afin que celles-ci procèdent à la déclaration d’activité, à la déclaration des recettes et au versement des cotisations.

  • Taxe de séjour

Dans les 14.745 communes qui l’appliquent, le loueur est tenu de faire payer la taxe de séjour au locataire et de la reverser à la commune. Si l’occupant refuse de payer, l’hébergeur peut demander à en être exonéré.

Pour identifier le montant de la taxe de séjour voté par une commune (83 centimes par nuit et par personne maximum), l’administration fiscale a mis en ligne un moteur de recherche dédié.

A savoir : A Paris, Chamonix-Mont-Blanc, Aix en Provence, Ajaccio, Annecy, Antibes, Avignon, Biarritz, Bordeaux, Cannes, La Rochelle, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Saint-Malo, Strasbourg, et Toulouse, Airbnb prélève directement la taxe de séjour. Les loueurs n’ont aucune formalité à accomplir à ce titre.

Source: https://www.toutsurmesfinances.com/immobilier/les-regles-de-la-location-meublee-de-courte-duree-type-airbnb.html 

Si toute fois vous avez d’autres questions, allez faire un tour sur nos autres articles:

Ou à contacter directement notre service client au 01 86 76 12 82 ou par mail à l’adresse client@hostnfly.com !

2 comments on “Location Airbnb & fiscalité

  1. Ping : Quels sont les avantages de mettre votre appartement en location pendant vos absences ?

  2. Ping : Ce que VOUS pouvez faire pour vos futurs guests !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :